icon-account icon-glass

Annie Patenaude


Annie Patenaude - ApicultriceOriginaire de Bedford, où résident encore mes parents, j’habite à courte distance de là, à St-Ignace de Stanbridge, située à l’orée de la région des Cantons-de-L’Est. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en traduction, j’ai traduit, à partir de 1999 pour les administrations fédérale et provinciale, à titre de pigiste.

Mais l’air de la campagne m’a assez vite rattrapée et a fini par me manquer, avec une réelle nostalgie de la terre et des cultures, de sorte que je suis revenue m’établir loin de la grande ville en 2007. Cette décision, et cette proximité avec Bedford, m’ont permis d’être beaucoup plus en contact avec les activités apicoles de mon père, et finalement, d’y participer, ceci dans toute la mesure de mes moyens, car je n’atteindrai sans doute jamais son niveau d’expertise.

Ainsi, j’ai été «aux premières loges» pour constater la fréquence extrême à laquelle des apiculteurs novices et professionnels appelaient mon père pour lui poser des questions sur la meilleure façon de faire hiverner les abeilles, d’appliquer les traitements contre telle ou telle maladie, etc.

C’est cette situation, qui s’est en quelque sorte imposée d’elle-même à mon père, qui m’a donné l’idée, pour lui permettre de transmettre sa vaste expérience des méthodes d’apiculture au Québec, de créer une formation théorique, mais surtout très pratique s’adressant aux débutants.

10 ans plus tard

Eh bien une décennie plus tard, je suis devenue apicultrice et formatrice à temps plein. Nous nous concentrons maintenant exclusivement à l’élevage de colonies d’abeilles pour la revente. Nous ne récoltons plus une goutte de miel, qui reste à 100% dans les ruchettes.